俳句 = haïku

« Composer des haïkus, c’est d’abord une discipline qui nous apprend à voir dans l’insignifiant ce qui semble au premier abord invisible. Observer et chanter les plus infimes changements opérés par le cours des saisons dans la nature, c’est rendre visible l’universelle impermanence dont les variations saisonnières sont le révélateur tangible. »

Alain KERVERN

Si ce beau texte vous interpelle, c’est que vous êtes prêt(e)s à venir découvrir le haïku, ce petit poème japonais si bref et inspirant tout à la fois.

Vous vous laisserez guider par l’éveil des sensations que l’écriture des haïkus provoque, vous ressentirez l’apaisement unique que procure ces moments créatifs autour des mots.

Atelier d’écriture mardi 26 avril de 14h à 16h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :