Coop des tiers-lieux

Faciliter l’intelligence collective

Les inscriptions sont ouvertes pour cette formation

Contact pour les inscriptions : La Coopérative Tiers-Lieux – transformations@tierslieux.net06 58 99 14 06

Cette formation a pour objectif de développer la posture et les compétences d’un facilitateur au service des groupes et des collectifs qui ont des objectifs complexes à atteindre.

Elle s’adresse à toute personne exerçant une fonction managériale au sein d’une structure ou d’un réseau professionnel (Manager, Responsable, Dirigeant, RH, coach interne, chef de projet, chargé de mission, coordonnateur de réseaux), aux personnes dont le métier est au service des collectifs, tel que formateur ou consultant, ainsi qu’aux personnes en reconversion professionnelle dans les nouveaux métiers de la créativité et de l’innovation.

Pour en savoir plus : télécharger la fiche de formation

Quatre étudiantes de l’IUT de Guéret sont allées à la rencontre des tiers-lieux creusois


A découvrir à la Quincaillerie, à Guéret, du 14 au 30 juin de 10h à 20h

A lire dans la Montagne : https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/etudiantes-a-l-iut-de-gueret-elles-font-le-tour-des-tiers-lieux-creusois-pour-decouvrir-leurs-specificites_14325752/

« Ces visites des tiers-lieux creusois ont permis aux quatre étudiantes de se rendre compte aussi bien de leur diversité que de leur unité.

Ils maillent le territoire et ces étudiantes ont pris le parti d’en faire le tour. Galliane Maignan, Emma Bienassis, Emma Loustalet et Margot Trémolières sont toutes quatre en cursus à l’IUT de Guéret et en stage au sein du réseau TELA (Réseau des tiers-lieux creusois.). Depuis octobre 2022, elles mènent une tournée des tiers-lieux creusois. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, elles ont visité huit de ces structures. Un travail de longue haleine où elles ont observé usagers, bénévoles et spécificités de ces endroits renoueurs de liens sociaux.

Redonner vie à des territoires délaissés

Au fil de leurs visites, les jeunes étudiantes en première année découvrent des structures dont elles n’ont pas l’habitude : « On vient tous de l’extérieur de la Creuse. On ne connaît pas ça chez nous, ça n’est pas aussi développé », explique la Puydomoise Margot Trémolières. La Vosgienne Galliane reprend : « Ça a vraiment été super instructif pour nous. On a rencontré plein de personnes là-bas ».
Résultat, les quatre jeunes femmes ont pu se rendre compte de la complexité des tiers-lieux à la creusoise :

Chacun avait sa singularité. On peut très bien avoir un bar, une épicerie locale, une cuisine partagée ou un espace de travail collaboratif…

liste Galliane.
Mais une chose est sûre. Malgré les différences, tous ont en commun « cet aspect lieu de rencontre » appuie Margot. En témoignent plusieurs de leurs expériences. Durant ce stage,  plusieurs témoignages d’usagers  ont été recueillis. Et cette dimension de lien social revient souvent : « Il arrive que certains viennent à la Quincaillerie numérique de Guéret durant leur pause du midi pour rencontrer du monde », affirme Galliane.

On sent que les usagers qui viennent pour travailler, se rendent ici aussi pour voir des gens autour d’eux et créer du lien social

enchérit Margot.
Après dix mois de stages et huit tiers-lieux visités, la découverte laisse place à l’expérience. Désormais, les quatre jeunes femmes sont persuadées du rôle majeur qu’ont ces structures dans la sauvegarde du tissu social. Galliane le martèle : « Ils peuvent redonner de la vie dans des territoires totalement délaissés ».

Les tiers-lieux de la Creuse sont une référence en France (2019)

Elle prend l’exemple du Bar de l’espace à Flayat : « Quand on est arrivé, la première chose qu’on nous a dite c’est : “on fait aussi service de poste” ». Margot acquiesce. Selon elle, les tiers-lieux permettent de suppléer le manque de services publics et les fermetures d’espaces de rencontres. « Ce qui peut expliquer pourquoi il y en a autant en Creuse. » En effet le département compte aujourd’hui plus d’une vingtaine de structures.

Une exposition pour représenter la diversité des tiers-lieux en Creuse

Ce 14 juin signe la fin de stage pour Galliane Maignan, Emma Bienassis, Emma Loustalet et Margot Trémolières. Pour finir en beauté, elles vont exposer le fruit de leurs dix mois de travail et de découverte. À partir de ce soir, 18 heures, jusqu’au 30 juin prochain, elles exposeront vidéos, témoignages et photos issues de leurs visites à la quincaillerie numérique.

Ça ne prendra pas la forme d’une exposition artistique mais plutôt d’un travail journalistique

explique Margot. Un moyen, en outre, de relater la diversité des tiers-lieux creusois. Mais aussi leurs points communs.

Tiers-lieu, une notion complexe à définir

Donner une définition à la notion de tiers-lieux ? La tâche est ardue. Même pour les habitués du milieu.
Et pourtant, on pourrait croire que c’est du « tout cuit » quand, comme Galliane Maignan, Emma Bienassis, Emma Loustalet, Margot Trémolières, on y a passé dix mois.
Détrompez-vous. Alors que ma question tombe, Galliane et Margot (Leurs deux autres camarades étaient absentes au moment de l’interview.) préviennent la mine gênée : « C’est difficile de donner le sens précis. Même après dix mois de stage ». Pourquoi ? Certainement parce que la notion même de tiers-lieux relève plus du concept mouvant que d’une chose arrêtée et fixe.
Pour autant, Margot se lance :

On nous a appris que la maison est le premier des lieux. L’environnement professionnel est le deuxième. Alors le tiers-lieu est un mix des deux

Une myriade de formes différentes

En d’autres termes, une structure typée « tiers-lieux », se veut un mélange savant entre l’habitation et le bureau. Un endroit où l’on peut se sentir chez soi, mais en même temps où l’on peut travailler. Le tout : en y rencontrant du monde.
Voilà la théorie. Mais est-ce que les deux étudiantes souscrivent à cette définition ? « Absolument, rebondit Galliane. Au fil de nos interviews d’usagers, on a pu se rendre compte que des gens venaient effectivement pour utiliser les espaces de travail collaboratif. Mais aussi pour avoir le confort d’un lieu d’accueil et rencontrer des nouveaux visages ».

Le réseau Tela et la Quincaillerie sont les heureux lauréats de l’appel à manifestation « Fabrique de territoire » (2021)

Il faut dire que la multiplicité de formes de tiers-lieux n’aide pas à le définir. Plus encore : cela le rend tout bonnement inclassable.
Ce que l’on sait de lui, cependant, c’est à quoi ils servent. « Dans un premier temps, c’est un lieu de rencontre et d’échange, définit Margot. Puis dans un second temps, les tiers-lieux sont aussi très entreprenants. Ils sont lanceurs d’initiatives ».

Des structures nécessaires à certaines localités

Elle prend l’exemple de l’un d’eux :

Il existe une structure en Creuse qui a des cuisines partagées. Mais qui fait en même temps épicerie. Donc on peut aller prendre ses produits à l’épicerie et après aller cuisiner ses plats à la cuisine partagée

Mais sa fonction suprême, semble-t-il, est de sauvegarder – si ce n’est rénover – le lien social.
À l’heure des fermetures de cafés, de bureaux de postes et autres lieux de rencontre, lui, prend le parti de les suppléer.
Bilan des choses : « C’est une notion difficile à définir », reprend Margot. Mais très certainement nécessaire pour « redonner vie à des territoires délaissés », comme l’explique Galliane.

Léo Candas« 

Missions de Service Civique 2023


Missions Service Civique 2023

L’association Bocal & Phacélie propose de nouvelles missions en Service Civique pour l’année 2023 : animation, chantiers participatifs, culture, jardin collectif, numérique !

L’association a pour but de participer au développement local du territoire par le tissage de lieux et de réseaux entre les personnes. Elle s’appuie sur des valeurs qui lui sont chères, à savoir le partage, le respect (de soi, de l’autre et de l’environnement), la tolérance, la mixité et la solidarité.

En intégrant l’association Bocal & Phacélie, vous rejoignez une communauté engagée autour de la solidarité et de la convivialité !

Ci-dessous, les missions proposées pour l’année 2023 :

Appui à la création d’un jardin collectif et sensibilisation à l’alimentation durable

– Favoriser le vivre ensemble : appui à l’animation d’un Tiers-Lieu

– Développer et faire vivre des activités culturelles

Chacune de ces missions sont à pourvoir dès que possible.

Pour tout renseignements, contacter l’association par téléphone au 09 75 98 08 47 ou par mail, à l’adresse suivante : asso.bocal.phacelie@lamaisondacote23.fr

En avant-première



La Coopérative Tiers Lieux et la Région Nouvelle-Aquitaine organisent la 2ème édition des « Portes toujours ouvertes des tiers-lieux en Nouvelle-Aquitaine » qui se tiendra le vendredi 10 et le samedi 11 juin 2022.

Venez vivre l’expérience Tiers lieux à La maison D’À CÔTÉ !

15 place Amédée Lefaure

Voici notre pré-programme


Vendredi 10 juin

12h-13h30 : Découverte du yoga avec Félix.

15h – 17h : Café numérique « Les alternatives à Google ».

17h – 18h Massage assis avec Lauranne Viseur.

18h-21h : Rond-Point citoyen #2 avec Benjamin MAYET autour de la société de contrôle avec son spectacle solo « Le dehors de toute chose » inspiré de La zone du dehors d’Alain Damasio.

Samedi 11 juin

Tout au long de la journée, atelier autour de la sérigraphie textile avec Mélina Demars.

9h – 9h45 : Découverte Qi Gong avec Jean Marc Grelaud

10h – 10h45 : Marche Afgane.

10h – 12h : Formation autour des outils pour animer le collectif.

11h : Café Santé -Bien être , venez découvrir les praticiens !

11h30 – 12h30 : Découverte du yoga avec Patrick Lachaise.

12h – 14h : Apéro Agathe, pour penser ensemble les activités de La maison D’À CÔTÉ et de l’association Bocal & Phacélie autour d’un apéritif partagé.

14h – 17h : Escape Game (sur inscription).

17h – 17h45 : Relaxation avec Jean Marc Grelaud

Et pendant ces deux journées, vous pourrez tester nos bureaux partagés gratuitement !

Journées portes ouvertes des tiers-lieux néo-aquitains le 21 octobre 2021 de 10h30 à 17 h30





Portes ouvertes des Tiers Lieux néo-aquitains

La maison D’A CÔTE vous donne rendez-vous jeudi 21 octobre de 10h30 à 17h30

pour découvrir ses activités et ses espaces de travail.

A cette occasion, présentation de 12h à 14h des plans en 3D de son futur bâtiment.

Vraie alternative au télétravail à domicile, les Tiers Lieux proposent un environnement adapté près de chez vous.

Bureaux individuels ou collectifs, les formules répondent aux différentes activités.

Les échanges d’expériences sont facilités dans un cadre convivial. Les horaires d’ouverture correspondent aux besoins professionnels et personnels.

Rendez-vous jeudi 21 octobre de 10h30 à 17h30 – Gratuité toute la journée

Plus d’informations :https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/agenda/journees-portes-ouvertes-des-tiers-lieux-neo-aquitains

Notre espace : https://lamaisondacote23.fr/cote-bureaux/

 Tél : 09 75 98 08 47 ou par la rubrique Contact

L’encyclopédie gratuite des Tiers-Lieux…


 

Mois de l’entraide sur un territoire

 

Movilab est une « encyclopédie » en ligne, libre et principalement destinée aux Tiers-lieux mais pas que. L’objectif principal est de partager des idées, des ressources communes gratuitement. Au début, Movilab était un dispositif d’incubation qui mettait en place des laboratoires de modes de vie plus durables principalement fondés sur la culture des logiciels gratuits et libre tout en ayant une pensée écologique dans chaque projet entrepris.

Par la suite, Movilab est devenue « une marque collective » des Tiers-lieux grâce à cette accès gratuit et facile mais aussi grâce aux nombreuses ressources mises à disposition.

Avec autant de documents mis à disposition, des règles ont été mises en place pour définir les règles de réutilisation. Movilab utilise « les Licenses Creatives Commons ». Il y a 6 licences différentes qui permettent de définir les règles de réutilisation d’un document partagé mais nous verrons tout ceci en détail dans le prochain article.

Le lien pour y accéder : https://lamaisondacote23.fr/2021/04/10/licences-creatives-commons/

Quand on se rend sur le site, 2 onglets permet d’accéder à différentes ressources :

1 : Les dernières ressources communes


2 : Les derniers documents communs (tutos)


Retour en haut