Des boules de graisse pour nos p’tits oiseaux

L’été, les oiseaux sont insectivores mais à l’approche de la saison froide, leur régime alimentaire change, et ils se nourrissent majoritairement de graines. Ils doivent se nourrir régulièrement pour lutter contre le froid et maintenir leur température corporelle. Car les petits volatiles brûlent un grand nombre de calories… !

Il est important de préserver notre biodiversité ordinaire et au cœur de l’hiver les petits oiseaux de nos jardins n’ont pas grand-chose à se mettre sous le bec. J’ai réalisé avec mes enfants des boules de graisse destinées à nourrir les oiseaux de notre jardin en essayant au maximum de recycler.

Matériel nécessaire : assiette, beurre ou margarine, graines spéciales « oiseaux du ciel » achetées dans le commerce, sachet découpé dans des filets d’agrumes et ficelle.

Il existe d’autres recettes bien sûr, mais l’avantage de celle-ci est que j’utilise des lipides froids, pas besoin de faire fondre mon beurre. Elle peut donc se faire avec des tout-petits. 

  • Après avoir laissé le corps gras à température ambiante afin qu’il ne soit pas trop froid, je dépose dans l’assiette un peu de mélange de graine et je découpe un morceau de mon beurre (ou margarine) de quelque cm de large.
  • Je mélange avec mes mains le corps gras avec des graines, afin que mes graines pénètrent bien à l’intérieur de mon beurre. Je fais une boule puis je malaxe encore en ajoutant si besoin des graines (attention à ne pas trop garder le beurre dans les mains serrées car il risque de trop fondre et on ne pourra plus faire de boules !).
  • Une fois que je pense qu’un maximum de graines sont à l’intérieur de notre corps gras, je réalise une boule.
  • Cette boule est mise au centre de notre petit carré de filet. Je rejoins les coins du filet que je fais tenir avec un bout de ficelle préalablement coupé d’une longueur de 25 à 30 cm.
  • Il ne reste plus qu’à disposer notre boule de graisse dans le jardin accrochée en hauteur avec notre ficelle, sur une branche d’arbre par exemple ou tout autre support.

N’hésitez pas à leur mettre à disposition une soucoupe d’eau car ils s’hydratent même en hiver. En revanche, jamais de lait, car les oiseaux ne peuvent pas le digérer et il peut être responsable de troubles digestif mortels.                                            

Les oiseaux vous remercieront au printemps avec leur chant mélodieux !

Merci à Yannick pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *