A quels besoins des Sostraniens répond le projet ?

Mois de l’ESS

Dans le cadre de l’évolution sociétale, avec l’éclatement des repères traditionnels (système familial, communautaire…) et le développement d’un système individualiste, il est urgent et fondamental de recréer des espaces d’échanges et de transmission. Il est également vital d’inventer et de mettre en œuvre des actions de solidarité en dehors de la famille, à l’échelle du quartier, de la ville, du territoire.

Il nous semble nécessaire de favoriser l’émergence d’idées nouvelles pour le vivre ensemble, de proposer des espaces de rencontres et de co-construction, des espaces ouverts, accueillants où l’on peut inventer un monde en commun.

C’est ce à quoi La maison D’À CÔTÉ souhaite contribuer à l’échelle de La Souterraine et de son territoire.

Nous vous proposons une dernière vidéo pour clore notre série d’articles à l’occasion du mois de l’Économie Sociale et Solidaire. Cliquez sur l’image !

A la soupe !

Nouvelle distribution gratuite « À la soupe ! ». L’association Bocal & Phacélie et Incroyables Comestibles La Souterraine ont décidé de ressortir les marmites !

Après le succès et l’enthousiasme de notre distribution de soupe à la courge le 30 octobre dernier, nous avons décidé de renouveler l’opération !

Distribution de soupe le 30 octobre dernier

La distribution semble vouée à se répéter, nous espérons chaque samedi de fin de mois et va prendre le nom de « À la soupe ! ».

Cette fois, c’est grâce à la participation de maraîchers et commerçants locaux. Nous les avons sollicités pour valoriser des invendus, et éviter le gaspillage, et ils ont répondu présents !

Quelques bénévoles motivés prépareront une soupe pleine de bonnes intentions, avec une bonne dose d’élan de générosité, et un soupçon de bonne humeur, vendredi après-midi et samedi matin, dans le respect des règles d’hygiène.

Cette distribution de la soupe de légumes « solidaire » aura lieu le samedi 28 novembre, de 14h à 17h, Place Amédée Lefaure, à La Souterraine.

Venez avec une bouteille (en verre ou inox de préférence, la soupe est chaude !), et vous repartez avec votre soupe !

Venez masqués, pensez à votre attestation pour des courses de première nécessité.

Merci à tous les donateurs de légumes !

  • Au Potager Naturel, maraîcher à Saint Maurice La Souterraine
  • Le comptoir de Françoinette, épicerie Traiteur à La Souterraine.
  • La Farandole de légumes, maraîchère à Lizières,
  • La Ferme Terr’Eau, maraîchers à Noth,
  • La fermette de Bridiers, association de maraîchers,
  • La Maison Margueritte, l’épicerie vrac de La Souterraine,
  • Mandy GIBBONS, maraîchère présente à Lussac-les-Eglises,
  • Et des dons de particuliers…

Renseignements :

09 75 98 08 47, n’hésitez pas à laisser un message !

La maison D’À CÔTÉ, une SCIC vous dites ?

Mois de l’ESS

Dans notre troisième article vous avez découvert l’origine du projet …Il a fallu passer du rêve à la réalité ! Alors concrètement, La maison D’À CÔTÉ c’est quoi ?

C’est une SCIC, une Société Coopérative d’intérêt collectif.

Selon la loi de 1947 qui a institué les SCIC, leur objet est « la production ou la fourniture de biens et de services d’intérêt collectif qui présentent un caractère d’utilité sociale »

Le fonctionnement des SCIC repose sur des principes simples :

  • la gestion est démocratique, une personne = une voix (et cela quel que soit le nombre de parts détenues) 
  • le mode de fonctionnement privilégie la non-lucrativité. L’humain y a toute sa place et l’argent est un moyen, un carburant, au service de la structure.

Comme pour les SCOP (Société Coopérative Ouvrière de Production), l’entreprise appartient aux salarié.e.s, mais pas seulement, et c’est là qu’est l’originalité des SCIC, puisque le capital peut être détenu également par les bénéficiaires de l’activité (les clients, les usagers, les fournisseurs) et par une troisième catégorie d’actionnaires regroupant des collectivités locales, des bénévoles, des financeurs, etc.

Aucune de ces parties prenantes ne peut avoir la majorité, ce qui implique intrinsèquement un partage des pouvoirs.

Mais pourquoi avoir choisi ce statut pour La maison D’À CÔTÉ ?

Nous avons, à nouveau, mis nos initiatrices et initiateurs à contribution (quand on vous dit qu’ils sont dévoué.e.s ! ) Ils nous expliquent pourquoi ce choix dans la vidéo suivante : cliquez sur la photo

Qui sont les associé.es ?

Nous, vous, tout le monde !! Les associé.e.s sont des personnes physiques ou des personnes morales qui ont un intérêt suffisant dans le projet économique et sociétal de la SCIC pour souhaiter participer aux décisions d’orientation, en partageant le risque de l’entreprise.

Dans la prise de décision, lors d’une assemblée générale, chaque associé.e dispose d’une voix quel que soit son nombre de parts.

Comment devient-on associé.e à La maison D’À CÔTÉ ?

Il suffit de venir nous rencontrer pour nous présenter votre souhait de devenir associé.e (*Vous avez dit COVID ? Nous restons disponibles par téléphone !). Le comité de gouvernance validera ensuite votre demande.

Comment cesse-t-on d’être associé.e ?

Chacun.e est libre de quitter le projet quand elle ou il le souhaite et récupère alors sa participation financière.

Sources imaginations fertiles.fr, economie.gouv.fr

Comment est né le projet ?

Mois de l’ESS

Dans notre deuxième article nous vous indiquions que La maison D’À CÔTÉ faisait partie de l’économie Sociale et Solidaire. Mais en fait, d’où vient cette idée ? Comment est né ce projet ? Allez, on vous en dit plus : (cliquez pour voir la vidéo)

Christelle, Thomas, Xavier et Mylène, lors d’un apéritif commun repèrent une maison à vendre dans leur quartier. Ils y imaginent un lieu de vie où chacun pourrait se retrouver pour créer, jouer, jardiner, partager un savoir-faire,… Un lieu où chacun pourrait trouver sa place et y refaire le monde ! Une Utopie concrète, un rêve, certes, mais bien ancré dans le territoire. L’idée avait germé…

Claudia, ostéopathe, recherche un espace pour son cabinet. Elle rencontre Christelle qui l’invite à une visite collective de la maison. Séduite, elle rejoint le projet.

Céline alors qu’elle était en phase de conversion professionnelle, est informée par une voisine du projet en cours de La maison D’À CÔTÉ. Elle rencontre le groupe, et se retrouve dans les valeurs qu’il porte, son projet personnel y trouve naturellement sa place. Elle intègre alors l’équipe des initiateurs.

Il faudra encore quelques mois de travail en passant par la création de l’association « Bocal et Phacélie » pour voir la création de la SCIC La maison D’À CÔTÉ.

L’ESS … Mais ça fait travailler des gens ?

Mois de l’ESS

En écho avec les éléments du premier article, les initiateurs de La maison D’À CÔTÉ vous donnent leur vision de l’ESS; pour voir la vidéo cliquez sur l’image ci-dessous :

  • 10 % de l’emploi en France
  • 2 370 000 salariés, soit 14 % de l’emploi privé
  • 222 800 établissements employeurs
  • 1/5 des emplois créés chaque année
  • 440 000 nouveaux emplois en 10 ans
  • Près de 15 % de l’emploi des femmes en France sont au sein de cette économie.
    1 femme sur 7 salariée travaille dans l’ESS. Au total dans l’ESS, plus des 2/3 des salariés sont des femmes.
  • Des millions de bénévoles
  • Des dizaines de millions d’adhérents ou de sociétaires

Les principaux employeurs se répartissent en 1er dans le secteur de l’action sociale, en 2nd dans le secteur des sports et des loisirs, en 3ème dans le secteur financier et des assurances.

Ces entreprises se distinguent aujourd’hui principalement par leur forme juridique (associations, coopératives, mutuelles, fondations, …), on y trouve aussi bien des entreprises leader dans l’économie de marché que des associations ou structures coopératives de taille variable.

A titre d’exemple font partie de l’ESS :

  • un assureur comme la MACIF ;
  • une association internationale comme Emmaüs ;
  • le magasin Biocoop près de chez vous ;
  • l’association sportive du coin qui s’occupe gratuitement de vos enfants ;
  • une banque comme le Crédit Coopératif ;
  • une entreprise du bâtiment rassemblant 60 artisans sous forme de coopérative ;
  • le groupe Up (anciennement Chèque Déjeuner), n°3 mondial du secteur
  • Et bien entendu …. La maison D’À CÔTÉ !

Sources CNCRESS, enSSemble, MAIF

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :